Ahmed DJEBBAR

Professor

Biography

Formation secondaire   

  • Lycée franco-musulman (1955-1962) : Alger
  • Baccalauréat (série Mathématique) : Alger, 1962

 

Formation supérieure

  • Diplôme des Médersas (Licence en Droit musulman) : Alger, 1962.
  • Licence de mathématiques : Université d’Alger Centre : 1965.
  • Doctorat de mathématiques : Université de Paris Sud : 1972.
  • Doctorat d’histoire des mathématiques : Option « Histoire des mathématiques arabes de l’Occident musulman », Université de Nantes : 1990.
  • Habilitation à diriger des recherches en Histoire des mathématiques : Paris, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 1998.

 

Activités professionnelles

  • Professeur Émérite de Mathématiques et d’Histoire des Mathématiques : Université des sciences et des technologies de Lille.
  • Chercheur en Histoire des mathématiques arabes (Andalus, Maghreb & Afrique subsaharienne), Associé au C.N.R.S. (U.M.R. 8524).

 

Activités dans des organisations nationales ou internationales

  • Secrétaire de la Commission Internationale d’Histoire des Mathématiques en Afrique (A.M.U.C.H.M.A.) : 1987-2013.
  • Membre de la Commission Internationale d’Histoire des Mathématiques : depuis 1992.
  • Membre de l’Académie Internationale d’Histoire des Sciences : depuis 1995.
  • Membre des comités éditoriaux des revues internationales suivantes :
  • Archives (Allemagne) : de 1998 à 2006.
  • Revue LLull, Saragosse (Espagne) : depuis 2000.
  • Journal for the History of Arabic Science, Alep (Syrie) : depuis 2004.
  • Tarikh-e Ilm, Revue d’Histoire des sciences, Téhéran (Iran) : depuis 2004.
  • International Journal for the History of Mathematics Education, Bielfeld (Allemagne) : depuis 2006.
  • Suhayl Journal, Barcelone (Espagne): depuis 2009.
  • Scientific Heritage of Islam and Iran Journal, Téhéran (Iran): depuis 2014.
  • Oriens (U.S.A.): depuis 2014.
  • Commissaire Scientifique de l’exposition « L’âge d’or des sciences arabes », Paris, Institut du Monde Arabe (24 octobre 2005-19 mars 2005).
  • Commissaire scientifique de l’exposition itinérante sur “Les sciences en pays d’Islam“, Paris, Institut du Monde Arabe, 2007.
  • Membre associé :
  • De la Commission Nationale des Programmes de France : 2000-2004.
  • Du Comité National des Programmes du Maroc : 2004-2006.
  • Membre de l’Advisory Board de l’I.S.M.I. (Islamic Scientific Manuscripts Initiative), U.S.A. : depuis 2006.
  • Vice-Président de Transcultura (présidée par Umberto ECO) : 2008-2013.
  • Vice-Président de l’Institut International de Recherche de Politique des civilisations (présidé par Edgar MORIN) : 2009-2013.
  • Membre du Jury International du « Prix al-Idrisi», institué par le Gouvernement Autonome de Sicile : 2010-2013.
  • Membre du Jury International du « Prix Sharja », institué par le Prince de Sharja : 2013-2017.
  • Membre du Conseil d’Administration de la Fondation Internationale de Sharja pour l’Histoire des Sciences arabo-islamiques : depuis 2016

 

Distinctions :

  • Docteur Honoris Causa de l’Université de Roskilde (Danemark) : 2006.
  • Prix « Wissam al-‘Alim al-Jazâ’ri » (Alger) : 2014.
  • Membre fondateur de l’Académie Algérienne des Sciences et des Technologies : depuis 2015.
  • Prix David Eugene Smith (Columbia University, New York): 2016.
  • Prix International Avicenne: Paris, 2018.
  • Président du Conseil Supérieur des Sciences et de la Culture de la Grande Mosquée de Paris

 

Autres activités ayant un lien avec l’Éducation et la formation

  • Conseiller à la Présidence de la République Algérienne pour l’Education, la culture et la communication : du 18 Janvier1992 au 29 Juin 1992.
  • Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : du 19 Juillet 1992 au 16 Avril 1994.

Abstract

A partir du IXe siècle, une nouvelle tradition scientifique “savante” s’est développée dans l’espace géopolitique et culturel arabo-musulman. Le Maghreb a été partie prenante de ce phénomène qui a également constitué, par son contenu, par son ampleur et par ses conséquences, un tournant décisif dans l’Histoire des activités scientifiques autour de la Méditerranée.

Après une présentation des facteurs qui ont été à l’origine de l’éclosion des pratiques savantes au Maghreb et en Andalus (deux régions complémentaires dans l’Histoire culturelle et scientifique de l’Occident musulman), la conférence exposera le contenu et les particularités de la tradition scientifique du Maghreb.

Elle donnera également des informations sur la circulation partielle, en Orient musulman, de cette production scientifique et de celle d’al-Andalus.

Dans une dernière partie, la conférence décrira le rôle du Maghreb dans la diffusion de la production scientifique arabe dans les premiers foyers intellectuels de l’Afrique subsaharienne et de l’Europe médiévale.