La vie ailleurs que sur la planète Terre, l’Observatoire de l’Oukaimeden vous en dit plus

Par : Prof. Zouhair BENKHALDOUN
Université Cadi Ayyad de Marrakech, Maroc

ABSTRACT

La question de savoir si la vie telle que nous la connaissons existe quelque part dans l’univers a toujours interpellé l’imaginaire collectif. La question est actuellement et de plus en plus appréhendée scientifiquement avec l’explosion des découvertes récentes de planètes extra-solaires. La technologie aidant nous sommes maintenant capables non seulement de « découvrir » de nouvelles planètes, mais aller bien au-delà en caractérisant leurs atmosphères et donc espérer y trouver ce qu’on appelle les « Biomarqueurs ». L’Observatoire de l’Oukaimeden au Maroc et qui relève de l’Université Cadi Ayyad, fait partie de cette aventure extraordinaire. Nous passerons donc en revue quelques-uns des plus importants programmes qui s’y développent en s’arrêtant un peu plus sur le programme des exoplanètes. Nous relaterons en particulier l’histoire de l’une des découvertes la plus importantes réalisées dans ce domaine et où l’Observatoire de l’Oukaimeden a participé en même temps que d’autres observatoires de grandes renommées et en coopération avec le Télescope spatiale Speetzer opéré par la NASA.

BRIEF BIOGRAPHY

Prof. Benkhaldoun Zouhair, Docteur d’Etat en Astrophysique de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et de l’université de Nice Sophia Antipolis en France. Docteur de 3éme cycle en Énergétique de l’université de Provence en France.

Il fonde en 1985 avec trois autres chercheurs le premier laboratoire de recherche en astrophysique au Maroc Au Centre National de la Recherche Scientifique et Technique. Il rejoint l’université de Marrakech en 1992 et y crée le laboratoire d’Astrophysique et de Physique des Haute Energies en 1999. Oeuvre pour la réalisation du premier Observatoire Astronomique professionnel au Maroc sur le site de l’Oukaimeden, inauguré en 2007 et le dirige depuis cette date.

Il crée en 1999, l’Association d’Astronomie Amateur de Marrakech (3AM), association culturelle dont le but est de promouvoir les sciences de l’univers auprès du grand public (scolaire en particulier).

Ces travaux de recherche permettent au Maroc d’être sélectionné pour la campagne d’étude site pour le projet Extrêmement Large Télescope Européen, (EELT). Il a conduit ce projet dans le cadre du programme FP6 Européen et avec le soutien de l’Académie des Sciences au Maroc.

Avec les chercheurs de l’Observatoire de l’Oukaimeden, il participe à plusieurs découvertes de premier plan en astronomie dont l’une des plus important est le système d’explantées TRAPIST-1, découverte opérée en coopération avec la NASA et publiée dans la revue Nature.

Il est auteurs ou co-auteurs de prés de 200 articles et publications scientifiques et a dirigé 13 thèses de doctorats. Il est aussi très actif dans le domaine de la vulgarisation des sciences de l’Univers.

En reconnaissance à son implication dans le domaine de l’astronomie, l’union astronomique internationale a attribué son nom à l’astéroïde : 133892 Benkhaldoun (2004 RN8).

Il est actuellement :

  • Président du Comité National pour l’Astronomie au Maroc.
  • Président de L’Association des Astronomes du Monde Arabe (Arab Astronomical Society)
  • Président du Comité National pour la divulgation de l’Astronomie NOC-IAU (relevant de l’Union Astronomique Internationale)
  • Président le la Fondation Atlas Dark Sky agissant pour la préservation de la qualité du ciel nocturne.
  • Membre de plusieurs associations savantes au niveau international.
  • Membre de plusieurs associations de développement local et de préservation de l’environnement.

Pour plus de détails voir ce lien :

http://marrakech-astro.uca.ma/About-Benkhaldoun-zouhair.html

Pour s’inscrire : https://um6p.webex.com/um6p-fr/onstage/g.php?MTID=eab134432078a38629389f43c421f5614